L'Autodafé du Coran en Suède est l’Autodafé de l'Humanité

L

Nous avons appris avec tristesse que comme par le passé, les actes terroristes et les activités de groupes terroristes, ainsi qu'un acte lâche visant notre livre saint le Coran, ont été autorisés et que ce dernier acte s’est produit en Suède.

L'UPCI et moi en qualité de président de l'UPCI, maudissons dans les termes les plus forts au nom des peuples représentés par les Parlements membres de l’UPCI, la demande déposée pour brûler le Coran devant l’ambassade turque à Stockholm, l’autorisation accordée par les autorités suédoises et la réalisation de cet acte ignoble.

C’est une hypocrisie totale d’attendre des autres pays le respect des droits de l’homme et du mode de vie des autres tous en autorisant l’autodafé en Suède du Coran qui est la valeur et l’identité les plus essentielles des musulmans. Il n’est possible en aucun cas de considérer l’autorisation de ce type de provocations visant délibérément et lâchement les valeurs essentielles de l’islam et les musulmans, comme une liberté. Par cette décision, les autorités suédoises sont devenues complices de ce crime de haine évident qui démontre les musulmans et leur croyance comme « devant être anéantis ». Cette décision est en même temps l'indicateur de l’absence d’une vision correcte chez les autorités suédoises et un aveu de leur incapacité à assurer un milieu de paix, de bonheur et de sécurité pour le vivre-ensemble.

Cet acte bas et ignoble qui polarise, marginalise et provoque les sociétés les unes contre les autres n’est pas seulement un discours de haine et d’hostilité contre l’islam, c’est en même temps un crime contre l’humanité par ses dimensions.

Cet acte n’est pas différent de ce que les Nazis ont fait d’abord aux valeurs juives puis aux Juifs. Si ces actes ne sont pas prévenus et les auteurs ne sont pas sanctionnés de la manière la plus forte, il est évident qu’ils donneront naissance à des versions modernes de nazisme qui a mis le feu d'abord en Europe puis dans le monde entier et qui est apparu en Europe.

En tant que musulmans, nous croyons que tous les hommes ont une valeur sacrée en raison de leur création, sans distinction de religion, de croyance, d’origine ethnique et de statut social; avons le même respect pour les valeurs et les sacrés de toutes les sociétés et nous nous opposons à toute attaque qui les vise. Nous savons qu’il est possible d’instaurer une paix véritable et un climat de bonheur et de prospérité si seulement tous les Etats, les intellectuels, les leaders d’opinion et les individus adoptent cette attitude cohérente de principe.

Nous appelons notamment les autorités suédoises, la communauté internationale, les institutions internationales de justice et les instances judiciaires d’autres pays, si les auteurs se rendent dans un autre pays, à engager les poursuites nécessaires contre ceux qui attaquent la valeur la plus fondamentale des musulmans ainsi que les différentes croyances et modes de vie.

Prof. Dr. Mustafa ŞENTOP

Le Président de l'UPCI

Dernières Nouvelles