Cinquantième anniversaire de l’Incendie : Protection de la Mosquée Al-Aqsa, Responsabilité des Arabes et des Musulmans

Cinquantième anniversaire de l’Incendie : Protection de la Mosquée Al-Aqsa, Responsabilité des Arabes et des Musulmans

Le Conseil National Palestinien (CNP) a affirmé que la responsabilité de la protection de la Mosquée Al-Aqsa et de tous les sanctuaires musulmans et chrétiens, ainsi que de fournir les éléments essentiels à la résilience du peuple Maqdesi, et en même temps, d'empêcher la consécration du plan d'occupation de la division temporelle et spatiale dans la mosquée Al-Aqsa, est avant tout, une responsabilité arabe et musulmane.

À l’occasion du 50e anniversaire de l’incendie de la mosquée en 1969, le Conseil National a déclaré que la ville d’Al Qods, avec ses sanctuaires musulmans et chrétiens, et ses citoyens déterminés, ainsi que ses terres, ses maisons, et son patrimoine historique, culturel et religieux, sont toujours confronté à une agression israélienne systématique visant à le vider de ses habitants palestiniens pour le judaïser.

Le Conseil National Palestinien (CNP) a souligné que la ville d'Al-Qods est également confrontée au changement de ses caractéristiques historiques et religieuses ; Il y a 105 synagogues dans une tentative de falsifier l'histoire, avec au moins 28 tunnels, en plus de la mise en place de 104 fouilles archéologiques en divers endroits, dont 22 fouilles en cours, y compris 4 fouilles sous et autour de la mosquée Al-Aqsa, 5 fouilles à Silwan, 5 fouilles dans la vieille ville de Jérusalem et 8 fouilles à différents endroits de Jérusalem.

20 Août 2019