Le Honduras attaque les droits des Palestiniens

Le Honduras attaque les droits des Palestiniens

Le Conseil National Palestinien (CNP) a considéré la décision de l'État hondurien d'ouvrir une mission diplomatique à Jérusalem occupée, liée à son ambassade à Tel-Aviv, une attaque contre la droite du peuple palestinien dans la capitale de son État.

Conseil National Palestinien a déclaré dans un communiqué de presse publié par son Président Salim Zaanoun que cette décision est une violation grave du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité, notamment: les Résolutions 476 (1980), 478 (1980) and 2334 (2016), qui confirment, toutes que Jérusalem est une terre arabe palestinienne occupée et invalident toute décision ou action visant à changer l'identité, le statut juridique ou la composition démographique de Jérusalem.

Le CNP a également appelé l'Union Interparlementaire Arabe, les parlements arabes, l'Union des Parlements Islamiques et les parlements amis, à agir au niveau de Parlements de l'Union du Groupe de l'Amérique latine et des Caraïbes (GRULAC), de faire pression sur le Parlement et le gouvernement du Honduras pour qu'ils renversent Cette décision, qui contredit les résolutions de la légitimité internationale, et constitue un biais explicite et total en faveur de l'occupation et du règlement israéliens.

29 Août 2019