Le Président de la 14e Conférence de l'UPCI Condamne la Déclaration de Netanyahu

Le Président de la 14e Conférence de l

Le Président de la 14e Conférence l'UPCI Condamne, les déclarations provocatrices du Premier ministre israélien dénigrant la légitimité internationale.

1- Nous, à l'UPCI, nous suivons avec la plus grande inquiétude les déclarations du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, concernant l'imposition de la souveraineté des autorités d'occupation israéliennes sur la vallée du Jourdain et le nord de la Mer Morte, qui s'inscrit dans le contexte des violations continues du droit arabe, islamique et palestinien à réaliser leur rêve d’une course électorale en Israël. Dans l'ombre de cette mentalité expansionniste, qui bafoue les références juridiques internationales et porte atteinte aux bases de la légitimité internationale, ouvertement avec arrogance et défi flagrant, aux conventions diplomatiques et aux modes d'interaction en vigueur entre les États qui se respectent et respectent leurs engagements. Nous attirons l'attention des organisations internationales et l'opinion publique islamique aux dangers potentiels qui pourraient découler d'une telle déclaration irresponsable, qui exprime avec désinvolture un «agenda» obscur.

2- L'UPCI dénonce fermement les déclarations et les intentions du Premier ministre de l'entité israélienne et les considère comme raciste et discriminatoire, et dénonce également son insistance pour que le droit légitime du peuple palestinien à l'indépendance et à l’établissement de son État national avec Al-Qods comme capitale, soit complètement dévasté.

3- L'UPCI considère que la politique d'occupation et les déclarations du Premier ministre israélien ont atteint un niveau de provocation, de mépris et de dénigrement  des règles les plus simples du droit international et de la légitimité internationale, qu’il est devenu indispensable de mener  une action internationale de grande envergure pour mobiliser les initiatives des États, options des nations, et des volontés des peuples libéraux du monde qui représentent la conscience humaine et morale du monde d'aujourd'hui.

4- L'UPCI exhorte les Parlements nationaux ainsi que les organisations parlementaires multilatérales à condamner et à rejeter de telles déclarations et à déployer des efforts  auprès des gouvernements concernés pour qu’ils mettent  pression sur le gouvernement d'occupation afin qu'il respecte les résolutions de la légitimité internationale, et de prendre des positions fermes en faveur des droits inaliénables, intouchables et irréversibles du peuple palestinien.

5- L'UPCI appelle les Parlements nationaux à veiller à inscrire un point relatif à cette cause à l'ordre du jour des conférences et réunions des organisations parlementaires multilatérales, en particulier de l'UIP, et à adopter des résolutions sérieuses et à prendre des mesures concrètes pertinentes pour condamner et dénoncer la politique de l’occupation israélienne et ses pratiques racistes contre le peuple palestinien.

6- L'UPCI invite les Nations Unies et la communauté internationale, en particulier les puissances influentes en matière de prise de décision, à assumer leurs responsabilités pour mettre immédiatement fin aux pratiques d'occupation, en particulier la décision d'annexer Al-Qods, d'élargir la colonisation, annexant le Golan syrien occupé, ainsi que toutes sortes d'agressions et de blocus continu contre le peuple palestinien à Gaza, ainsi que la détention persistante de Palestiniens, y compris un certain nombre de dirigeants et de partis politiques palestiniens, ainsi que de plusieurs parlementaires légitimement élus qui représentent la véritable volonté du peuple palestinien.

En conclusion, l’UPCI se tient à la disposition de nos frères palestiniens par rapport à toutes ses demandes au vu de la situation, en termes de coordination, d’appui et de soutien visant à mettre un terme aux implications des déclarations de Netanyahu sur la réalité palestinienne et la cause arabe tout entière.

                                        Dr. Habib El Malki,
                      Président de la 14e Conférence de l'UPCI

Président de la Chambre des Représentants du Royaume du Maroc

13 Septembre, 2019