Le CNP demande la suspension de l'adhésion d'Israël aux Nations Unies

Le CNP demande la suspension de l

Suite à la déclaration de Benjamin Netanyahou concernant l'imposition de la souveraineté sur la vallée du Jourdain, le nord de la mer Morte et un certain nombre de colonies, le Conseil National Palestinien (CNP) a demandé le retrait de la reconnaissance d'Israël et la suspension de tous les accords signés avec eux, tout en soulignant que ces propos provocateurs du Premier ministre israélien, exigeait la mise en œuvre rapide des décisions du Conseil National et du Conseil Central Palestinien.

Dans une déclaration, le CNP a appelé à la convocation de l'Assemblée Générale des Nations Unies à sa prochaine session et à la nécessité de reconsidérer l'adhésion d'Israël à l'ONU, parce qu’ils n’ont pas respecté les résolutions de l’ONU, en particulier les résolutions 181 et 194.

Le CNP a également appelé à la protection internationale du peuple et des terres palestiniennes, conformément à la résolution adoptée par l'Assemblée Générale des Nations Unies, l'année dernière.

Le Conseil National Palestinien a souligné que la déclaration du Premier ministre du gouvernement d’occupation reposait sur le soutien et les encouragements directs américains, dans le cadre de la soi-disant (Accords du Siècle) qui pose un grand danger, non seulement pour les droits des Palestiniens, mais aussi pour la sécurité et la stabilité de la région, comme cela s'inscrit dans le contexte de la campagne électorale de Netanyahu, basée sur l'agression, l'expansion et le règlement des conflits pour tenter de gagner davantage de voix parmi les extrémistes et les colons.

9-9-2019