Plan arménien de modifier le statut démographique du Nagorny-Karabakh

UPCI Bulletin No.4 Hiver 2010

armenia4Un parlementaire azéri de haut niveau a révélé l'existence d'un plan visant à modifier le statut démographique de la région azérie du Nagorny--Karabakh. Dans sa déclaration, le Dr Govhar Bakhshaliyeva, Chef de la délégation parlementaire de l'Azerbaïdjan à l'UPCI et membre du Conseil de l’UPCI, a déclaré que le plan parrainé par la République d'Arménie est appelé «Reforme à Ertsakh" c’est-à-dire  (Karabakh).
La Déclaration a souligné que le plan a souhaité augmenter le nombre d'Arméniens vivant dans le Nagorny -Karabakh à environ 300 000 personnes, bien que leur nombre avant la montée du conflit fussent trois fois moins.
La Déclaration a également exprimé en détail les conséquences désastreuses de l'agression arménienne sur les territoires azéris. Elle a indiqué que plus de 20.000 azerbaïdjanais ont été tués, plus de 50.000 de handicaps permanents et 4.000 ont été tenus en captivité.
Dr. Govhar Bakhshaliyeva a souligné que les troupes arméniennes ont détruit plusieurs monuments, antiquités, mosquées et cimetières azéris. En 1993, selon le communiqué, la ville azérie de Khogali.
La Déclaration a en outre souligné les activités terroristes lancées par "Asala", organisation terroriste arménienne, également le manque de contrôle a permis au monde terroriste d'utiliser les territoires azéris occupés pour le trafic d'armes, de stupéfiants et d'êtres humains.
La Déclaration appelle à l'action pour stopper l'agression arménienne en Azerbaïdjan et de poursuivre les efforts en vue de résoudre le différend de Nagorny Karabakh par des moyens pacifiques sur la base du droit international.