Réflexion d’un Parlementaire

Voie de Succès de l’Oumma
UPCI Bulletin No.15 Eté 2014

Senegal MPLe point de vue de S.E. Oumar Sy, Député à l’Assemblée Natioanle du Sénégal,
Rapporteur du Comité des Affaires Culturelles et du Dialogue des Civilisations et des Religions

Le socle sur lequel repose le succès de l’OUMMA est la solidarité effective entre ses composantes et son héritage glorieux. Le succès provient aussi de l’édification de nos relations sur le principe de fraternité, renforçant ainsi nos sentiments les uns envers les autres et s’entraidant  entre les frères musulmans en temps de détresse et de difficultés.
La solidarité musulmane est la condition sine qua non de l’extension de l’islam, de la consolidation de la foi, et de l’édification du temple de la félicitée musulmane surtout par:
- La mise en place des écoles de langue arabe afin de permettre aux musulmans de mieux comprendre leur religion.
- L’assistance aux pays musulmans à construire leurs infrastructures en termes de routes, d’installations sanitaires, d’approvisionnement en eau potable, etc
- L’orientation des investissements musulmans vers les pays islamique visant à créer des emplois et aider nos frères musulmans à vivre dans la dignité dans l’accomplissement de leurs tâches avec foi et sincérité.
- La lutte contre la famine, l’ignorance et les maladies dans les Etats islamique démunis.
Il incombe aux musulmans d’être solidaire au peuple palestiniens qui sont sous le joug de l’occupation israélienne. Nous ne devrions pas nous limiter à exprimer uniquement notre préoccupation au sujet de leurs conditions de vie difficile, mais les musulmans du monde entier doivent aussi déployer des efforts en faveur de leurs frères palestiniens. Je propose aux musulmans de consacrer des journées de prière et de méditation dans les mosquées en faveur des Palestiniens. Les musulmans doivent également sensibiliser la conscience mondiale sur le sort des Palestiniens afin de mettre un terme à cette honte qui stigmatise l’humanité. L’indépendance totale du territoire palestinien reste un défi pour l’Oumma.
Aborder les questions importantes, telles que la solidarité pour affronter les malheurs, la lutte contre la pauvreté et l’amélioration de l’environnement matériel et social des personnes, quoique brièvement, est basée sur la perception islamique, vu que  l’Islam est la civilisation véritable. Cette perception nous oblige à renforcer la culture de l’humanisme et à bloquer la voie à ceux  qui commettent des atrocités au nom de l’Islam.