S.E. M. Ismail Kahraman à l’ «UPCI»:

- Coup d’ Etat échoué Par la Volonté Nationale
- Unité des Musulmans face aux menaces
- Les ennemis de l’Islam commettent des actes terroristes
- Les parlementaires Turcs ont risqué leur vie pour défendre la démocratie
- Tentative de coup d’état, acte contre la volonté nationale
- Contrecarrer le Coup d’état, grande valeur pour le développement
- Système démocratique fondé sur l’état de droit
- Unité musulmane, cruciale pour surmonter les défis
- Aider la Palestine est notre Mission

UPCI Bulletin No.19 Ete 2017

1447865044319

Le Président de la Grande Assemblée nationale de Turquie, S.E. M. Ismail Kahraman, a souligné que le sens de la protection du système démocratique parlementaire émane de la transmission parfaite de la volonté nationale au parlement. Dans son entretien avec le bulletin «UPCI», M. Kahraman a souligné que la tentative de coup d’état qui a eu lieu en Turquie a échoué parce qu’il était contraire à la volonté de la nation turque. Il a appelé tous les musulmans à agir ensemble pour vaincre les menaces internes et externes et, pour résoudre les problèmes existants dans le monde musulman. Il a décrit le soutien à la lutte palestinienne comme une grande mission pour tous les musulmans, et qu’ils sont capable de remplir cette mission. Son Excellence a dénoncé et qualifié ceux qui prônent et perpètrent le terrorisme et les actes terroristes comme des ennemis de l’Islam, et qui se servent de la religion pour leurs propres fins égoïstes.

Introduction:
Dans l’interview avec l’«UPCI», Son Excellence M. Ismail Khahraman, Président de la Grande Assemblée Nationale de Turquie a abordé plusieurs questions importantes, notamment la tentative de coup d’état avorté en Turquie; l’unité musulmane; lutter contre les défis existants dans le domaine islamique; apporter le soutien à la lutte palestinienne et la création d’un mécanisme efficace pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme.

Résister aux putschistes
“UPCI”: Tout d’abord, je voudrais vous féliciter à l’occasion de la grande victoire du peuple turc et leurs institutions démocratiques face à la tentative de coup d’Etat militaire. A cet égard, je dois saluer le rôle de la Grande Assemblée Nationale de Turquie dans la sauvegarde de la démocratie, en convoquant une réunion urgente pour vaincre le coup d’état manqué, sous l’attaque aérienne contre le bâtiment du Parlement. Pourriez-vous nous dire comment l’appel à la réunion a été faite et la façon dont les députés ont pu accéder au bâtiment du Parlement au cours de ces heures cruciales?

M. Kahraman: Je vous remercie. Comme vous l’avez mentionné, notre nation a fait repousser cette tentative qui était contre notre Etat, la démocratie et la volonté nationale, en se montrant comme un corps, et le 15 Juin était comme un festival de  démocratie écrite en lettres d’or. Dès que la tentative de coup d’état a fait surface, nos députés ont dit adieux à leurs familles comme s’ils allaient au front pour se battre contre l’ennemi, et ils se sont réunis sous le toit de l’Assemblée des anciens combattants, ils ont juré défendre la volonté nationale à tout prix. L’assemblée générale convoquée sous ma présidence,  a poursuivi ses travaux sous les bombes et le feu intense. Profitant de cette occasion, je tiens à exprimer ma reconnaissance en tant que Président de l’Assemblée des anciens combattants à ceux qui sont venus à l’Assemblée en mettant leur vie en péril et en résistant aux traîtres et putschistes comme s’ils  étaient de vaillants commandants du château.
Cette surveillance de la démocratie s’est poursuivie les jours suivants et  conformément à l’article 93e de la 7e Constitution et conformément aux Règles de procédure, en ma capacité de Président de la Grande Assemblée Nationale de Turquie, j’ai convoqué une réunion d’urgence en vue de publier une déclaration commune, rédigée par les quatre principaux partis politiques du Parlement.

Leçons à retenir
“UPCI”: Le coup d’état militaire a été dirigé contre la démocratie. Voilà pourquoi les criminels ont visé le bâtiment de l’Assemblée, le symbole de la démocratie. Serait-il possible de nous citer en bref, les leçons tirées de votre expérience pour la préservation de la liberté, la démocratie, la constitution et la bonne gouvernance?

M. Kahraman: Cette tentative malveillante était une tentative contre la volonté de notre nation. Par conséquent, notre Assemblée qui symbolise le cœur et la volonté de la nation, a été l’une des premières cibles. Cependant, les intentions malveillantes et les plans perfides sont tombés en décadence, et l’Assemblée de la nation et nos députés ont pu répondre à la confiance que la nation investit en eux. L’Assemblée des anciens combattants a dûment protégé la souveraineté nationale avec sa position forte.
Notre Assemblée a maintenu une attitude digne contre le coup d’état symbolisant un seul cœur et ce, avec beaucoup de bravoure, et il a donné une très bonne leçon aux putschistes, et a envoyé un message au monde.
La détermination que la Grande Assemblée Nationale turque a montré contre la tentative de coup d’état perfide, est d’une grande importance pour le développement et la mise en place de la démocratie en Turquie.
Tout le monde doit savoir que tout mouvement contre notre nation, contre la volonté nationale et l’Assemblée des anciens combattants sera exclu par la volonté inébranlable de la Grande Assemblée Nationale de Turquie.
par conséquent, on en déduit des leçons évidentes :
Dans le système parlementaire démocratique actuel fondé sur le principe de la primauté du droit avec ses institutions et ses règles, le sens de la protection du système et de la volonté nationale est basé sur la transmission adéquate de la volonté nationale au Parlement. S’opposer à la démocratie par l’oppression et la menace est de l’histoire ancienne. Il n’y a pas de défi qui ne puisse être surmontée grâce à une nation qui protège sa volonté nationale, une Assemblée composée de députés conscients de leur responsabilité et de l’autorisation dont ils sont investies par le pouvoir, et une constitution qui prend forme par l’autorité civile.

Faire face aux problèmes
“UPCI”: à votre avis, quels sont les questions et les problèmes les plus cruciaux qui prévalent dans le monde islamique? Comment est-il possible de faire face à ces problèmes et parvenir à des solutions qui répondent aux aspirations des peuples, et aident à surmonter la situation difficile qui trouble tous les pays?

M. Kahraman: le monde islamique, est dans une situation géographique qui avait tendance à se diviser et s’éparpiller pendant de nombreux siècles. Par conséquent, ceux qui ont des plans visant cette partie du monde, tentent de le contrôler en provoquant des troubles et de les laisser faire face à ces problèmes jusqu’à ce qu’ils atteignent leurs objectifs. Non seulement les problèmes d’administration ou social, mais aussi les problèmes économiques n’ont jamais laissé  les pays islamiques en paix.
La solution à tous ces problèmes réside dans le fait que les nations doivent protéger leurs volontés nationales, leurs croyances et cultures, les transmettre au futur et agir selon la dignité et la conscience musulmanes. En outre, une autre solution pour les sociétés qui vivent ensemble et ont eu la même idéologie et culture dans l’histoire, serait d’agir à l’unisson contre la menace interne et externe. A cet égard, la Turquie essaie d’avoir sa position pour diriger et  maintenir l’unité, avec l’esprit de leadership ayant racine dans le passé et dans sa position stratégique.
 
Mobilisations musulmanes
“UPCI”: Comment serait-il possible de mobiliser les parlements des Etats musulmans afin de résoudre les problèmes existants?

M. Kahraman: Tout d’abord, il est nécessaire d’accorder un grand respect à la justice. L’Etat doit être  en harmonie avec la nation. La Constitution doit être mise en place avec des personnes engagées et averties. Le gouvernement doit être une organisation au service de la nation. La volonté de la nation est l’avenir de la nation. Les citoyens ne forment pas seulement une communauté dont le gouvernement recueille des impôts, mais comme des individus qui sont régis par les députés élus par son libre arbitre.

Soutenir la Palestine
“UPCI”: Quelles sont les étapes qui peuvent être prises pour accélérer l’extension du soutien au peuple palestinien pour qu’il puisse réaliser ses ambitions et faire face à cette situation, et lutter jusqu’à ce qu’il soit en mesure de former son propre Etat indépendant avec Al-Qods comme capitale?

M. Kahraman: La Palestine est notre amie. Nous avons des sentiments communs. Nous souhaitons qu’après tant d’années de guerre, elle récoltera de bons résultats. Le Comité permanent de la Palestine de l’UPCI est créé sous la direction de la Turquie et d’autres pays frères. Il a tenu sa première réunion, organisée par la Grande Assemblée Nationale de Turquie en 2012 à Istanbul. Ce que nos frères et sœurs palestiniens attendent de nous et, notre responsabilité à tous, avec l’aide de Dieu, c’est de mettre un terme à l’oppression et offrir à la Palestine et aux pays islamiques une vie décente. Nous avons une grande mission que le monde entier nous a conférée et nous devons  la réaliser dignement. A titre d’exemple et pour montrer notre détermination concernant cette question, il suffit de se souvenir que lors d’une réunion internationale, le monde entier était témoin que l’honorable  Recep Tayyip Erdogan a crié la cruauté du tyran à son visage.

La lutte contre le terrorisme et l’extrémisme
“UPCI”: Comment envisagez-vous un mécanisme efficace et approuvé dans le cadre islamique pour faire face aux phénomènes de terrorisme et d’extrémisme?

M. Kahraman: Tout d’abord, il faut préciser que c’est une erreur colossale  d’utiliser les termes ‘’ Islam ‘’ et ‘’ terreur ‘’ dans le même contexte. Cependant, et malheureusement, certaines personnes ainsi que les ennemis de notre religion, manipulant la foi des croyants, qui est l’un des musts du peule, ont causé cette situation.
Si vous créez un environnement dans lequel les gens peuvent apprendre leur religion en toute tranquillité, vous pouvez les garder loin de la discorde. Dans ce contexte, je voudrais souligner que nous allons fournir à la nation qui portent la bannière islamique, les moyens de suivre les traces de leurs ancêtres en les reconnaissant profondément et correctement.
Dans toute communauté qui agit consciemment, tout en tenant compte du fait que leurs ancêtres ont transporté des navires à travers le sol et aujourd’hui, leurs descendants ont conduit à travers des tunnels sous-marins, qui ont toujours apporté la justice partout où ils ont mis les pieds, embrasser et saluer des milliers de personnes qui fuient et détestent la cruauté, aucune sorte de terrorisme ni  tentatives d’instigation peuvent avoir lieu.