Rapport sur la Visite de Vice-Président du Parlement Marocaine, aux Camps de réfugiés Rohingyas

Rapport sur la Visite de Vice-Président du Parlement Marocaine, aux Camps de réfugiés Rohingyas

La visite a fourni l’occasion d’être informée de près, sur la situation des réfugiés rohingyas, en particulier sur les conditions humanitaires difficiles qu’ils subissent du fait de leur migration.

Le Vice-président de la Chambre des Représentants, M. Mohammad Ouzzine, a représenté le Parlement marocain lors de la visite organisée par l'UPCI en collaboration avec le Parlement du Bangladesh, dans les camps de réfugiés rohingyas au Bangladesh du 10 au 13 Septembre 2018. La visite a fourni l’occasion d’être informée de près, sur la situation des réfugiés rohingyas, en particulier sur les conditions humanitaires difficiles qu’ils subissent du fait de leur migration. L’objectif était de souligner qu’il était urgent de diligenter l’aide humanitaire supplémentaire aux habitants des camps confrontés à la violence, à l’oppression et au nettoyage ethnique pratiqués par les autorités du Myanmar contre la minorité musulmane.

Les événements les plus marquants du programme de la visite ont été les réunions avec les hauts responsables au Bangladesh, notamment la présidente du Parlement et le Ministre des Affaires étrangères, ainsi que des visites sur le terrain dans les camps de réfugiés Rohingyas au Bangladesh.

Au cours de la visite, M. Mohammed Ouzzine a rencontré la Présidente du Parlement du Bangladesh, qui s'est penchée sur les conditions tragiques auxquelles sont confrontées les Rohingyas en raison des pratiques continuelles de violence exercées contre la communauté musulmane Rohingya au Myanmar constituant une menace flagrante et grave, violation du droit international ainsi que des traités et conventions internationaux relatifs aux droits de l'Homme.

Au cours de cette rencontre, la Présidente a exprimé ses sincères remerciements et sa gratitude à l'initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a envoyé en septembre 2017, une aide humanitaire d'urgence aux migrants musulmans Rohingyas.

Visite des camps de Réfugiés Rohingya

Cette visite a été l’occasion de faire le point sur la situation dans les camps d’accueil et les points de secours. Nous avons écouté les représentants des camps qui ont raconté des événements amers, les souffrances douloureuses et les violations inhumaines qu’ils ont subies, tels que le meurtre de personnes innocentes, la dispersion et la migration forcée d’enfants et de femmes et la destruction de propriétés.

Il convient de noter que les camps de réfugiés Rohingyas au Bangladesh sont les plus vastes de son genre dans la région. Ils accueillent 800 000 réfugiés et 50 000 enfants sans famille, ce qui constitue un terrain fertile pour la propagation de la violence, de l'extrémisme et du terrorisme.

Conclusion et recommandation

-Les participants à la visite ont appelé les Etats membres de l'UPCI à œuvrer pour l'accélération de la mise en œuvre de l’accord relatif au rapatriement des Rohingyas, signé par un responsable du gouvernement du Myanmar avec les autorités du Bangladesh lors de sa récente visite aux camps de réfugiés.

-Il est nécessaire de demander au gouvernement du Myanmar de respecter ses obligations en vertu du droit international et des conventions relatives aux droits de l'homme et de prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre immédiatement fin au nettoyage ethnique, au déplacement forcé et aux pratiques discriminatoires à l'égard des musulmans rohingyas.

- Appel à la communauté internationale et aux Nations Unies pour assurer le retour durable de tous les musulmans rohingyas migrants dans leur pays.

-Restaurer les droits de citoyenneté en vue de leur permettre de vivre en sécurité et en paix, tout en exerçant des pressions constantes sur le gouvernement du Myanmar afin de mettre fin à cette tragédie horrible.

-Saluer l'initiative royale sur l’acheminement d’une aide humanitaire d'urgence aux Musulmans migrants rohingyas au Bangladesh. Souligner leur gratitude et leur reconnaissance envers le peuple, les dirigeants et le gouvernement marocains, pour leur geste aussi généreux et humanitaire dans les circonstances dans lesquelles vivent les Musulmans rohingyas.

-Etre conscient que la solidarité marocaine n’est pas quelque chose d’étrange pour Sa Majesté le Roi et le peuple marocain. Le Royaume du Maroc a toujours soutenu la nation islamique, considérant cette initiative comme la continuation de la position du Royaume du Maroc et, son rayonnement dans l'espace islamique comme le font  les responsables turcs et iraniens.

 M. Mohammad Ouzzine,

Vice-président de la Chambre des Représentants marocaine,

Aux Camps de réfugiés Rohingyas au Bangladesh,

10-13 Septembre 2018