Demande de Protection du Droit de Culte dans la Mosquée Al Aqsa

Demande de Protection du Droit de Culte dans la Mosquée Al Aqsa

Le Conseil national palestinien (CNP) a estimé que l'occupation persistante de la mosquée Al-Aqsa par Israël, dans la ville occupée de Jérusalem, et l’évacuation forcée des fidèles, est un acte d'agression contre les droits religieux du peuple palestinien et des nations arabes et islamiques, ainsi qu’une violation flagrante de la sainteté du mois béni du ramadan.

Le CNP a souligné dans sa déclaration que le droit d'exercer le culte, les prières et tous les rituels islamiques dans la mosquée Al-Aqsa est le droit exclusif des musulmans et que l'occupation israélienne ne doit pas l'empêcher, appelant à “la protection nécessaire pour que les fidèles musulmans puissent exercer leur droit naturel de culte”. 

Le Conseil National Palestinien a également souligné que la poursuite des politiques d'agression d'Israël et ses mesures agressives à l'égard de la ville occupée d'Al Qods et des sanctuaires islamiques et chrétiens qui s'y trouvent, constituaient une violation du droit international et des résolutions de la légitimité internationale, ainsi qu'une agression flagrante de la liberté de culte et l'exercice des rituels religieux inscrits dans les conventions relatives aux droits de l'homme et dans le premier Protocole de Genève de 1977, dont l'article n ° 53 interdit les actes hostiles à l'encontre des lieux de culte.

13 Mai 2019