El Malki: L'UPCI rejette la décision Américaine sur le plateau du Golan Syrien

El Malki: L

À la suite de l'initiative du Gouvernement Américain de reconnaître la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan Syrien, occupées depuis 1967, et ce qui est contraire à la logique de l'histoire et de la géographie et à ce qui a été confirmé par les conventions, traités et résolutions internationaux ayant trait à ce sujet;

L'UPCI exprime son rejet flagrant de ces démarches illégitimes et appelle le gouvernement américain à revoir cette décision illégale en vertu de la loi, de la géographie et de faits historiques.

L'UPCI affirme également que cette initiative ne fera qu'exacerber l'instabilité et les tensions de la situation régionale et internationale.

L'UPCI confirme ce qui a été convenu par la communauté internationale et ce qui a été affirmé par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, immédiatement après la guerre du 5 juin, 1967. Le Conseil de Sécurité a adopté à l'unanimité, une résolution concernant les territoires arabes, qui ont été saisies par Israël par la force militaire ; La résolution 242 du Conseil a confirmé sa non-acceptation du contrôle des terres par la guerre », soulignant qu’«une paix juste et durable doit être fondée sur des principes incluant le retrait des forces israéliennes des terres occupées lors du récent conflit».

Cette résolution donne ensuite la base, et le soutien aux discussions et de négociations ultérieures sur le conflit israélo-arabe.  

Dr. Habib El Malki

Président de l’UPCI,
Rabat: 22 Rajab, 1440, Correspondant au 29 Mars, 2019