Prix Palestine

Prix Palestine

Par Son Excellence Dr. Habib El Malki, Président de la 14ème Conférence de l'UPCI, Président de la Chambre des Représentants du Royaume du Maroc

Dans une nouvelle initiative que nous entreprenons dans le cadre de l'UPCI, nous avons envisagé de créer un grand prix intitulé: « Prix Palestine pour la Démocratie et la Justice Historique». 

Ceci est conforme à notre vision du mécanisme de contact à l'intérieur et à l'extérieur de l'organisation, et favorise une occasion médiatique symbolique de convergence des valeurs de la cause palestinienne avec les valeurs de la démocratie et de la justice de la citation historique ainsi que l'équité idéologique et morale du peuple palestinien dans sa lutte nationale pour sa liberté, son indépendance et la construction de son État national indépendant.

Il y a certainement de nombreux prix dans le monde d’aujourd'hui. Beaucoup d'entre eux constituent une sorte de jeu social et médiatique. Cependant, les grands prix fidèles aux enjeux et à la crédibilité nobles et à l'engagement moral restent peu nombreux. Par conséquent, il s'agit de créer un prix équilibré dans l'espace islamique, en particulier au sein du dossier parlementaire islamique, portant un nom noble symbolique et exprimant une juste cause, susceptible d'attirer l'attention - si nous lui garantissons les conditions morales, juridiques et peut-être financières - aux différentes dimensions de la cause palestinienne, entre autres, la question de la ville d'Al-Qods et ses lieux religieux et spirituels, en particulier la mosquée Al-Aqsa avec tout ce qu'elle représente pour la conscience arabe et islamique.

Dans l'attente de l'établissement d'une base juridique et organisationnelle pour la création de ce prix, nous pouvons proposer au Secrétariat général et à tous les augustes membres de l'UPCI de former un comité ad hoc à composition limitée pour rédiger un projet de règles pour l’attribution de ce prix ainsi qu'une vision des mécanismes et des procédures pour sa gestion, qu'il s'agisse d'un prix annuel décerné lors de la session inaugurale de la Conférence de l'UPCI, à tout moment et en tout lieu.

Nous sommes d'avis que ce prix devrait être composé de trois piliers:

1- Le Grand Prix du Mérite :

Nous envisageons l'attribution de ce prix aux personnes morales qui ont servi et servent encore le vaste horizon de la juste cause palestinienne et soutenons la légitimité internationale et les principes de justice, de paix et d'amitié entre les peuples; cependant, ces personnes peuvent provenir de l'intérieur ou de l'extérieur du monde islamique; ou ils peuvent être musulmans ou non musulmans; un parlementaire ou non-parlementaire; des représentants de l'État et du gouvernement; secrétaires d'organisations internationales ou régionales importantes. Pourquoi pas une personnalité intellectuelle, médiatique, littéraire ou artistique dont l'horizon humanitaire et moral se conforme aux enjeux et aux déterminants de notre prix?

2- Prix de reconnaissance :

Ce prix doit être décerné à des personnalités éminentes de l'UPCI, qu'il s'agisse de Présidents qui ont assumé ou continuent d'assumer la responsabilité, au niveau des Parlements membres, ou au niveau de la gestion de notre propre organisation. Cette catégorie peut soumettre son dossier de candidature ou être proposée par la présidence ou les membres de l'organisation.

3- Prix d'encouragement :

Ce prix sera dédié aux membres distingués à l'intérieur ou à l'extérieur de l'organisation, qu'ils soient liés aux secrétaires généraux au niveau des Parlements membres ou aux chercheurs, hommes ou femmes, qui ont contribué à des recherches, des études ou des livres qui servent les horizons de la pensée démocratique et font progresser les pratiques parlementaires dans notre espace islamique.

Un statut peut fixer les principes et objectifs généraux de ce Grand Prix; spécifier les conditions préalables ainsi que les différents articles juridiques qui contrôlent les spécificités des piliers du prix; la qualité de sa certification, la forme de son bouclier, sa valeur matérielle ou symbolique, ainsi que les mécanismes et conditions de candidature et de nomination; arbitrage et sources de crédits pour son organisation. Ce prix peut également être décerné à deux ou plusieurs lauréats - lorsque cela s’avère nécessaire - tout comme il peut être refusé lorsqu'il n'y a parfois pas de conditions suffisantes pour qu'il soit décerné.

Le prix, autrement dit tout prix, ne constitue en soi-même qu’un mécanisme symbolique pour exprimer la reconnaissance envers des personnes qui le méritent et une incarnation éthique de l'esprit de gratitude à leur égard, des deux sexes, de différentes ethnies, cultures, langues et générations, au service de la vie parlementaire et en particulier, qui ont été impliqués, politiquement, diplomatiquement ou intellectuellement dans la lutte et les horizons humanitaires de la cause palestinienne, y compris la question d'Al Qods Al-Charif en tant que Capitale spirituelle, religieuse et civilisationnelle, faisant face aujourd'hui à la menace contre son statut juridique et légitime, en violation de tous les pactes, conventions et lois internationaux.

Le prix, décerné à telle ou telle personne, mais devient également, en plus de sa fonction de communication, une partie de la mémoire des individus et des groupes, et crée ainsi un niveau de satisfaction pour les actes humanitaires généreux réalisés par les lauréats, ou les décisions et positions équitables et justes qu'ils ont prises, ce qui peut exiger des sacrifices ou des performances coûteuses.

Si Dieu le veut, nous espérons que ce prix gardera sa continuité jusqu'à ce qu'il réalise ses nobles enjeux servant le monde islamique, avec sa géographie, son histoire, sa civilisation et ses cultures à grande échelle, ainsi qu'en soutenant les perspectives de la pratique démocratique, et les options de liberté, de dignité, de justice, de sécurité, de paix et de stabilité dans le monde contemporain.