Résolutions ADOPTES PAR LA 2ème SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL DE L’UNION PARLEMENTAIRE DES ETATS MEMBRES DE L’OCI (UPCI)

ISTANBUL – REPUBLIQUE DE LA TURQUIE 16 RABIE AL-AWAL 1429H. 24 MARS 2008



Résolution N° 1/2-EXO-CNCL
sur la situation
en Palestine occupée et le blocus israélien
imposé à la Bande de Gaza
 
Le Conseil de l’Union Parlementaire des Etats Membres de l’OCI (UPCI), réuni en sa 2ème Session Extraordinaire à Istanbul le 24 Mars 2008,
 
Condamne vigoureusement la campagne militaire israélienne en cours et en escalade contre le peuple palestinien, campagne par laquelle Israël, Puissance d’occupation, continue ses violations dangereuses des droits de l’Homme et ses crimes de guerre y compris le meurtre des civils palestiniens, morts ou blessés, et parmi eux des enfants, des femmes et des vieillards, en ayant recours à la force excessive et ce, outre les assassinats ciblés systématiques, les destructions sauvages et de grande envergure des maisons des palestiniens, de leurs biens, de leurs infrastructures et de leurs terres arables. Israël continue également la destruction des ressources palestiniennes, la détention et l’emprisonnement des milliers de palestiniens y compris des centaines de femmes et d’enfants. Condamne également avec force les opérations militaires et les agressions israéliennes récemment perpétrées dans les territoires palestiniens occupés et en particulier la Bande de Gaza, qui ont fait des centaines de victimes et qui représentent une violation flagrante des droits de l’Homme et aggravent la situation humanitaire déjà dégradante.
 
Dénonce la détérioration de la situation sociale et économique et l’aggravation de la crise humanitaire surtout à la Bande de Gaza à cause du blocus continu, de l’embargo et du blocage israélien illégal ainsi que des mesures contraires au droit international humanitaire, prises contre la population palestinienne de la Bande de Gaza. Exprime sa vive préoccupation de l’aggravation de la pauvreté, du chômage et de la faim, de la détérioration de la situation sanitaire parmi les civils palestiniens, y compris la malnutrition et l’anémie infantiles à cause de l’arrêt délibéré des approvisionnements en alimentation, en médicaments et en soins et de la réduction des approvisionnements en carburant et en électricité. Considère ces sanctions israéliennes collectives contre la population palestinienne comme une violation dangereuse du droit international humanitaire et un terrorisme d’Etat systématique et constate que la responsabilité de ses crimes de guerre doit incomber à la puissance d’occupation.
 
Souligne que l’ peuple palestinien a le droit à la résistance et à la lutte en vue de recouvrer ses droits nationaux, d’établir son Etat indépendant sur son territoire avec comme capitale, Al-Qods.
 
Fait appel à la Communauté Internationale pour qu’elle exerce des pressions sur Israël, en tant que puissance d’occupation pour qu’il mette immédiatement un terme à son blocus et à ses sanctions.
 
Appelle également tous les frères palestiniens à réunir leurs rangs et à surmonter leurs différends pour l’intérêt de la première Cause de la Oummah islamique qu’est la Cause palestinienne, Al-Qods Al- Sharif et la mosquée bénie d’Al-Aqsa.

 

 
Résolution N° 2/2-EXO-CNCL
sur
exigeant la criminalisation de tout affront
aux symboles saints et religieux
 
Le Conseil de l’Union Parlementaire des Etats Membres de l’OCI (UPCI ), réuni en sa 2ème Session Extraordinaire à Istanbul le 24 Mars 2008,
 
Condamne vigoureusement la republication des caricatures danoises connues, outrageantes envers le Prophète de l’Islam Mohammad (spl), dénonce l’appui de certains Etats européens à cet acte horrible et odieux et demande qu’on mette fin à ces provocations.
 
Exhorte ses collègues dans les Parlements Européens, au Parlement Européen et à l’Union Interparlementaire à procéder immédiatement à la promulgation des législations interdisant tout affront ou récidive à l’encontre de n’importe quel prophète, religion ou croyance vu que de tels actes causent tant de peine aux cœurs des croyants ;
 
Appuie le Contenu du Communiqué Final de la 11ème Session de la Conférence Islamique au Sommet tenue à Dakar /Sénégal les 5 et 6 Rabie Al-Awal 1429 H. ( les 13 et 14 Mars 2008) en ce qui concerne le mandat accordé au Secrétaire Général de l’Organisation de la Conférence Islamique de former une équipe d’experts pour l’élaboration d’un « Document international contraignant au plan juridique quant au respect de toutes les religions et à l’interdiction de toute forme de discrimination ou d’incitation à l’Islamophobie »
 
Souligne qu’il est impossible de sauvegarder les relations cordiales entre les peuples musulmans d’une part et les peuples occidentaux d’autre part tant que ne cessent pas les tentatives outrageantes envers les symboles saints de notre Oummah et en particulier notre prophète Mohammad (spl) qui n’a été envoyé que comme clémence et miséricorde pour le monde entier « Nous ne vous avons envoyé que comme clémence et miséricorde pour le monde entier » ; c’est ce qui pourrait mener à un avenir meilleur et à des relations plus solides entre les peuples islamiques et les peuples occidentaux et servir en conséquence la paix mondiale et le bien-être de toute l’humanité.
 
Que le Tout-Puissant nous aide à réaliser nos objectifs et à trouver le bon chemin.


 

 
 
Résolution N° 3/2-EXO-CNCL
Sur
l’appui de la candidature
du Président de la Chambre des Représentants Indonésienne
à la Présidence de l’Union Interparlementaire
 
 
Le Conseil de l’Union Parlementaire des Etats Membres de l’OCI (UPCI ), réuni en sa 2ème Session Extraordinaire à Istanbul le 24 Mars 2008,
 
Guidé par les objectifs, les principes et les engagements sublimes du Statut de l’UPCI ;
 
Conscient du fait que l’élection du Président de l’Union Interparlementaire (IPU) à Genève en Octobre 2008 est important pour l’orientation de la volonté et des aspirations de la Oummah au niveau mondial ;
 
1-Accepte de supporter la candidature de M. Agung Laksono, Président de la Chambre des Représentants de la République d’Indonésie au poste de Président de l’Union Interparlementaire pour la période de 2009 à 2012.
 
2-Décide que les Membres de l’UPCI procèdent à coordonner leurs positions dans ces élections qui auront lieu à Genève en Octobre 2008 et à agir pour obtenir le soutien des Membres des autres groupes géo-politiques.