General Secretariat Statement2 20 December 2008

Communique
Suite à la sentence injuste de trois ans de prison prononcée récemment par la Cour Israélienne contre Dr. Abdul Aziz Al-Duwaik, Président du Conseil Législatif Palestinien, le Secrétaire Général de l’Union Parlementaire des Etats Membres de l’OCI (l’UPCI) condamne vivement et explicitement le verdict honteux de la Cour. Cela est certainement le reflet, non des considérations légales, mais d’une position politique israélienne vis-à-vis de tout et chaque droit légitime palestinien.
le 20 Décembre 2008

 
COMMUNIQUE

Suite à la sentence injuste de trois ans de prison prononcée récemment par la Cour Israélienne contre Dr. Abdul Aziz Al-Duwaik, Président du Conseil Législatif Palestinien, le Secrétaire Général de l’Union Parlementaire des Etats Membres de l’OCI (l’UPCI) condamne vivement et explicitement le verdict honteux de la Cour. Cela est certainement le reflet, non des considérations légales, mais d’une position politique israélienne vis-à-vis de tout et chaque droit légitime palestinien.

Le Secrétaire Général de l’UPCI croit que cette décision erronée est de nature à compliquer davantage la situation et à avorter toutes les tentatives visant à trouver un règlement juste et pacifique au conflit israélo-palestinien.
 

Le Secrétaire Général de l’UPCI appelle tous les Parlements Membres à dénoncer cette démarche israélienne et les exhorte à œuvrer de concert avec l’Union Interparlementaire et les Unions Parlementaires régionales ainsi que bilatérales, à chercher à libérer immédiatement et inconditionnellement Dr. Duwaik et ses collègues parlementaires qui sont détenus dans les prisons israéliennes.


Le Secretariat de l'UPCI
Le 20 Décembre 2008