Les Rohingyas face à la tempête

Les Rohingyas face à la tempête

Par Youssif Adjissa

La tragédie des musulmans Rohingya est le récit d’une minorité la plus persécutée au monde. Les Rohingyas sont confrontés aux crimes les plus féroces dont l'humanité ait connus et qui doive en avoir honte: meurtre, incendies criminels et viol visant à infliger un génocide par l'armée birmane, les agents de la sécurité et les extrémistes bouddhistes. Le génocide vise l’anéantissement d'une communauté nationale, ethnique ou religieuse. Le Génocide est un terme rarement utilisé. Cependant, il était utilisé auparavant en Bosnie-Herzégovine. Maintenant, il est utilisé pour la question des musulmans Rohingya en raison de la méthodologie de la gravité et de la portée de l'action.

Selon les rapports internationaux, le gouvernement du Myanmar a autorisé la propagation de rhétoriques haineuses et n'a pas réussi à protéger la minorité musulmane Rohingya contre des crimes qualifiés de nettoyage brutal et ethnique commis par l'armée dans les États de Rakhine, Chin et Kachin. Le gouvernement est considéré comme un contributeur à la perpétration de crimes aussi odieux par sa négligence, son silence, son mépris et son obstruction contre les organisations juridiques et humanitaires pour avoir accès à ces régions, ainsi que par la répression des médias afin de les empêcher de faire connaitre ces événements au monde entier.

Ce massacre a entraîné la dispersion de plus de deux millions de Rohingyas et la mort de milliers d'enfants, de femmes et d'hommes. Le viol de femmes et d'enfants, tortures; incendies de maisons et de mosquées, en leur refusant le droit de citoyenneté, en les empêchant de rentrer chez eux; en confisquant leur identité et leurs biens. Tous ces actes ont contribué à la déstabilisation de l'organisation générale et à la mise en place de relations tendues avec les États voisins et à la création d'énormes problèmes économiques et sociaux.

Au cours de notre visite en tant que membre de la délégation de l'UPCI au Bangladesh, nous avons pu observer les conditions catastrophiques des réfugiés rohingyas qui continuent de fuir leur pays et dont le nombre ne cesse d’accroître.

Ces gens continuent de marcher dans les jungles et les montagnes pendant des jours. Ils viennent en bateau à travers la baie du Bengale. Ils arrivent aux camps de réfugiés épuisés, affamés et malades. Ils ont besoin de protection et d'assistance humanitaire. Ils nous ont raconté des histoires horribles de ce qui leur est arrivé et ils refusent de rentrer sans protection internationale.

Nous les avons trouvés couchés sur le sol sans couverture. Ils ont désespérément besoin de tout l’appui et de secours tels que tentes, couvertures, couettes ; routes sûres, planification de leur site, construction de latrines et de puits. Ils ont besoin de meilleures installations d'approvisionnement en eau et du drainage des eaux usées. Ils ont besoin d'installations pour les traitements médicaux et les opérations chirurgicales. Il s’agit avant tout de préserver leur croyance et leur identité qui sont la cause de toutes leurs souffrances. Allah Tout-Puissant dit: "Et ils les ont maltraités pour la seule raison qu'ils croyaient en Allah, au pouvoir exalté, dignes de toute louange".

Il est de notre devoir d’appeler le monde libre et les gouvernements des États musulmans, par l’intermédiaire de leurs parlements, à:

- Prendre des mesures pour arrêter immédiatement les massacres continus.

- Rapatrier les personnes déplacées dans leurs foyers et s'abstenir de toute entente politique pour les installer ailleurs.

- Reconstruire ce qui a été détruit et indemniser ceux qui ont perdu des biens.

- Assurer la protection de la minorité musulmane Rohingya et déployer des observateurs internationaux.

- Poursuivre les auteurs de ces crimes devant les tribunaux internationaux comme des criminels de guerre.

- Soutenir les organisations internationales juridiques et de secours afin d’assumer leur rôle.

L'épreuve des musulmans Rohingya est vraiment le désastre du siècle. C'est une autre preuve de la connivence des forces mondiales du mal contre tout ce qui est islamique. Le désastre (Nekba) de la Palestine et les souffrances des réfugiés palestiniens ne sont pas loin de cela. Fuyant leurs maisons pendant des semaines, pensant à un retour imminent, ils sont maintenant répartis dans les régions du monde depuis plus de soixante-dix ans.