Discours du Secrétaire Général à la 3ème Réunion Extraordinaire du Comité Exécutif

Discours du Secrétaire Général à la 3ème Réunion Extraordinaire du Comité Exécutif

Discours de S.E.M. Mouhamed Khouraichi NIASS Secrétaire Général de l'Union Parlementaire des Etats membres de l'OCI (UPCI) à la 3ème Réunion Extraordinaire du Comité Exécutif Rabat- Royaume du Maroc, 14 Dhu al-Qidah, 1440H, 17 Juillet 2019

- S.E.M. Habib El Malki,

Président de la Chambre des Représentants,

Royaume du Maroc

- Excellences, augustes Membres du Comité Exécutif,

السلام علیکم و رحمة الله وبركاته

Je suis extrêmement heureux car nous nous retrouvons une fois de plus sur cette terre bonne et pure; terre de générosité et de gloire; Terre du Royaume du Maroc qui a accueilli notre Conférence précédente et qui, à la suite d'une aimable invitation, accueille la réunion extraordinaire du Comité Exécutif.

Je remercie chaleureusement le Royaume du Maroc, sous la direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qu’Allah le préserve et lui accorde la prévalence, pour l’attention constante qu’il accorde à tout ce qui confère la prééminence à l’islam et aux musulmans.

Je remercie S.E.M. Habib El Malki, Président de la Chambre des Représentants du Royaume du Maroc, Président de la 14ème session de la Conférence de l'UPCI, dont la présidence constituera une marque distinctive dans l'histoire de l'UPCI en raison de sa plus grande attention accordée aux activités de notre Union, ainsi qu'à son ardeur à dynamiser le travail des comités et organes de l'UPCI et à développer la méthodologie de travail en général.

C’est pourquoi il a convoqué cette réunion extraordinaire du Comité Exécutif, qui est notamment chargée de suivre les travaux et les activités du Secrétariat général.

Mesdames et Messieurs,

Vous avez devant vous l'agenda qui contient trois points visant à dynamiser l'action et à développer la méthodologie de l'UPCI. Je suis convaincu que vos décisions à cet égard renforceront les acquis de l'UPCI et dirigeant et canalisant ses progrès vers la réalisation de ses objectifs, afin de servir notre Oumma.

La première proposition consiste à approuver l’élaboration d’un document unique pour la conférence, à savoir la déclaration de la conférence, notant que les précédentes conférences avaient publié trois documents: la déclaration de la conférence, la déclaration finale et les résolutions. Faudra-t-il élaborer uniquement une déclaration pour la conférence? Ou ajoutez le Communiqué Final; ou encore allons-nous laisser la situation telle qu'elle était? Cela vous revient d’en décider. Cependant, afin de vous expliquer les travaux antérieurs de l'Union, un rapport a été préparé expliquant les différentes étapes de l’élaboration de ces documents à travers l'histoire de l'Union et la méthodologie des travaux organes subsidiaires, lequel vous sera distribué pendant notre réunion.

La deuxième proposition s'inscrit dans le cadre de la volonté de dynamiser le travail des Comités de l'UPCI en mettant en place un mécanisme pour la tenue de leurs réunions annuelles tout au long de l'année afin d'intensifier la consultation, d'atténuer les pressions lors de la conférence annuelle, et pour la bonne préparation des réunions statutaires de la Conférence.

troisième proposition implique la tenue de colloques sur les sujets les plus importants auxquels l'UPCI est confrontée. Cela peut se faire par la participation d'experts afin d'enrichir l'action de l'UPCI, en mettant à disposition des documents, études et recommandations qui auront un impact positif sur les résolutions de la Conférence et contribueront à sa bonne préparation. Il est déjà suggéré d'organiser des colloques sur la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme, les jeunes et le chômage, les migrations et les réfugiés, l'unité et la solidarité et les droits de l'homme.

Mesdames et Messieurs,

L'un des objectifs fondamentaux de l'UPCI consiste à renforcer les rencontres et le dialogue entre nos Parlements afin de préserver l'harmonie et la fraternité entre nos peuples, comme le dit tout-puissant Dieu dans le Saint Coran: «Les croyants ne sont qu'une fraternité». Notre prophète Mohammad (Pbuh) a également déclaré: «Les croyants, dans leur compassion et leur miséricorde, sont comme un seul corps; si une partie est touchée, toutes les autres seraient submergés de fièvre et de fièvre ”

En ce qui concerne les séditions et les tensions qui prévalent sur la scène islamique, il incombe à notre Union, issue de la fraternité des musulmans, de consolider le dialogue et les consultations en vue de résoudre les problèmes, pour le bien de la Oumma.

Notre Union a, sans aucun doute, la capacité de jouer un rôle important dans l’unité de cette Oumma et en mettant fin à la discorde et à la désunion entre ses peuples, à un moment où nous traversons une phase critique de notre histoire et où d'autres nations se rassemblent pour nous dévorer.

Notre unité est menacée. Notre responsabilité devant Dieu et devant nos peuples nécessite que des mesures soient prises avant qu'il ne soit trop tard et avant que l'unité de la Oumma ne soit irréversiblement brisée.

Puisse Allah nous mettre sur le droit chemin.

السلام علیکم و رحمة الله و برکاته